Logo Assurancevie-frais0.com

assurancevie-frais0.com

La mesure du risque

Nos instances professionnelles nous invitent à préciser par écrit les risques auxquels on peut être exposé en faisant un investissement dans un contrat d’assurance vie, des comptes titres, des SCPI ou autres, ou en faisant un arbitrage.

Il faut d’abord avoir pleinement conscience que le risque 0 n’existe pas.

Voici quelques illustrations :

Lire la suite...

Les rentiers aujourd'hui

Au 19e siècle, du temps du père Goriot, il valait mieux être riche plutôt que de travailler. On cherchait l’héritage et l’héritière. Les riches étaient rentiers et le taux de croissance du pays était faible. Les guerres de 14 et 39 et la crise de 29 ont changé la donne.
Après la dernière guerre, pendant les 30 glorieuses, la richesse provenait du travail et la répartition du patrimoine a évolué : le patrimoine était beaucoup moins concentré et le pouvoir d’achat moyen a beaucoup augmenté. La croissance du pays était très importante.
Selon Thomas Piketty (un économiste français), la croissance du PIB dans les pays développés va continuer à se stabiliser à un niveau très faible. Les salaires n’augmentent plus et nous revenons au temps des rentiers. 

- Que constate-t-on et qui sont les rentiers ?

Lire la suite...

Comment procurer des revenus à vos enfants sans donner ?

Nous vous proposons de réfléchir à une utilisation inhabituelle du mécanisme des avances sur contrat d’assurance-vie.

Les données de départ :

A) La plupart des contrats d’assurance-vie ont une possibilité d’avance : souvent 6 ans, parfois 9 ans. Le taux de l’avance est souvent fond euro +1% ou TME +1%.
Dans la pratique on tourne souvent autour de 3,80%. Les intérêts ne sont remboursés qu’au moment du remboursement de l’avance. Il n’y a donc pas d’effort de trésorerie.
L’avance peut généralement représenter 60% de la valeur de rachat de votre contrat, mais il faut le vérifier.

B) Vous cherchez à procurer un revenu complémentaire à votre fils, à lui permettre de faire une opération intéressante, ou à lui permettre de se constituer un capital.  

Lire la suite...

Montage : optimisez vos placements avec l’Assurance-vie

L’assurance vie, un levier pour optimiser vos placements : l’avance

Un contrat d’assurance vie peut avoir une avance. Les conditions de l’avance varient avec chaque contrat mais les grandes lignes sont les suivantes :

  • L’avance peut représenter 60% maximum de la valeur du contrat,
  • l’avance est facturée à des taux variables, souvent TME+1% ou fonds euros +1%,
  • selon les contrats, la durée de l’avance est variable, elle est souvent de 6 ou9 ans,
  • le souscripteur du contrat n’a pas à justifier de l’objet de l’avance vis-à-vis de la compagnie.

Juridiquement l’avance peut s’assimiler à un prêt. Les intérêts de l’avance peuvent donc, sous certaines conditions, être déductibles de vos revenus fonciers.

Lire la suite...

Notre sélection de fonds